Conjoncture Janvier 2017

Conjoncture Janvier 2017

15/02/2017

Au quatrième trimestre 2016, l’activité a progressé de 0,4 %. Dès lors, la hausse du PIB sur l’année s’élève à 1,1 %, soit un niveau inférieur à 2015 (+ 1,2 %).

Ce ralentissement de l’activité s’explique principalement par les échanges extérieurs, qui pénalisent la croissance de 0,9 point de PIB sur l’année. En effet, les importations ont davantage augmenté que les exportations (+ 3,6 % contre + 0,9 %).

Dès lors, les seuls moteurs de la croissance en France demeurent la consommation et l’investissement. En raison notamment de la prolongation du dispositif de suramortissement, permettant une réduction du résultat imposable, les dépenses d’investissement des entreprises ont accéléré en 2016 (+ 4,3 %, après + 2,7 % en 2015). De même, l’investissement des ménages a rebondi (+ 1,5 %, après - 0,8 %), ce qui profite au secteur de la construction.

Au regard des autres économies européennes, la croissance en France est restée faible en 2016. En effet, le PIB de la zone euro a progressé de 1,7 % sur un an.

 

Voir l'infographie

Voir tout le document

Partager

Facebook Twitter