« J’aime épauler, donner et transmettre ! »

« J’aime épauler, donner et transmettre ! »

28/11/2019

Philippe Loiseau, nouveau Président de la CPME Gironde, a toujours avancé dans la vie avec une volonté de fer. Pour cet homme au franc parler, le mot « Entrepreneur » reste l’un de plus beaux de la langue française… Portrait.

On l’adore ou on le déteste ! Avec Philippe Loiseau, il y a rarement de juste milieu. Encore moins de tiédeur. C’est ce qui rend l’homme si profondément humain. Affable pour les uns, agaçant pour les autres, le nouveau Président de la CPME Gironde rit volontiers de cette contradiction. Un bref regard dans le rétroviseur révèle tout le chemin parcouru. « Par la force des choses, j’ai dû commencer à travailler très tôt, confie-t-il. Avec un ami, nous avons fondé notre société, dans un bureau de 8m2, sans fenêtre. Pas de voiture, j’y allais en solex ! »

Gravir chaque marche
De ses débuts difficiles, Philippe Loiseau en a tiré un courage sans faille, chevillé à l’âme comme un mantra. L’avenir lui a donné raison. Son cabinet CLC International Assurances est devenu aujourd’hui le 2e courtier aquitain avec 40 collaborateurs, et sa société s’est récemment associée au groupe Siaci Saint-Honoré. « Un jour, un ami m’a confié : dans la vie professionnelle, on ne pousse jamais le bouchon assez loin. Il faut gravir chaque marche, en cherchant toujours la suivante ! C’est cela être entrepreneur : c’est un chemin de souffrance et de difficulté, mais aussi de création et d’ambition. »

« Entrepreneur » : pour Philippe Loiseau, c’est l’un des plus beaux mots de la langue française. Un mot qui s’inscrit en filigrane tout au long de sa carrière. Homme d’affaires et de réseau, il s’est toujours investi dans l’écosystème girondin. Avec force et conviction. Vice-président à la CCI Bordeaux-Gironde, élu à la CCI Nouvelle-Aquitaine, Philippe Loiseau a également été le fondateur de la pépinière d’entreprises Arc Sud Développement. Approché par la CPME Gironde il y a une quinzaine d’années, il en devient adhérent puis premier Vice-Président. « Serge Marcillaud m’a tout enseigné de l’esprit CPME, se souvient-il. C’est une belle maison, qui accompagne, défend et protège les chefs d’entreprise. Que voulez-vous, c’est dans ma nature : j’aime épauler, donner, transmettre ! Je suis certes un homme de réseau, mais avant tout un homme de fidélité. Je compte sur les autres autant qu’ils peuvent compter sur moi. »

L’arbre à palabre
Pour Philippe Loiseau, pas question donc d’amitiés de façade ou de faux semblants. Généreux, il aime la franche camaraderie, le partage et les longues discussions. « Sûrement un souvenir d’Afrique ! s’amuse-t-il. J’ai été Consul du Congo-Brazzaville à Bordeaux, et j’ai effectué plus de 85 voyages sur ce continent. Là-bas, il existe une vieille tradition : celle de l’arbre à palabre. Les vieux sages se réunissent sous cet arbre, symbole de confiance, de confidence et de transmission. » Ces trois valeurs fortes ont depuis forgé sa vie et sa philosophie.

Lorsqu’il ne travaille pas, ce fan de romans policiers et du journal Sud-Ouest (il le lit tous les jours depuis l’âge de 17 ans !) – avoue aimer se retirer dans son carrelet en bord de Garonne. « C’est mon repaire, synonyme de réflexion, de calme, mais aussi de franches rigolades et de bonnes tablées entre amis ! » Son péché mignon ? La joue de bœuf, sans oublier la fameuse mousse au chocolat de son épouse, Sophie. « En réalité, j’apprécie par-dessus tout, les produits frais, de saison, en circuits courts. J’aime discuter avec les commerçants, c’est un métier noble, rude, et je reste toujours attentif à leurs difficultés… » 

Et demain ? Philippe Loiseau couve un joli projet d’avenir, encore tenu secret, mais toujours dans l’entrepreneuriat. En attendant, le nouveau Président de la CPME Gironde s’attelle à son rôle avec ferveur. « Je suis simplement de passage, mais j’espère sincèrement être utile ! »

 

Partager

Facebook Twitter