Patrick Dauguet : « Il faut réintroduire un trafic rive droite-rive gauche »

Patrick Dauguet : « Il faut réintroduire un trafic rive droite-rive gauche »

14/03/2019

Ce mercredi 13 mars, le rapporteur public s’est prononcé pour l’annulation de l’arrêté de fermeture du pont de pierre. Un mois auparavant, la mairie de Bordeaux a pris de nouvelles dispositions pour faciliter le stationnement en ville, des mesures en faveur des commerçants selon Patrick Dauguet, vice-président commerce de la CPME Gironde.

 « Pour le quartier de la Bastide, c’est sûr que d’avoir fermé prématurément le pont de pierre pose un problème. Le franchissement Simone Veil n’est pas encore ouvert, celui de Chaband-Delmas est parfois fermé pour laisser passer les bateaux, heureusement il y a les ponts Saint-Jean et François Mitterrand. La ville gagne de plus en plus d’habitants et on restreint les voies de communication, c’est illogique ! Mais c’est ainsi depuis 65 ans (rires). Il faut réintroduire le trafic entre la rive droite et la rive gauche. C’est primordial pour nos commerçants. Faciliter le stationnement va dans le bon sens, à Caudéran ou Saint-Augustin, il n’y a pas de stationnement payant, il faut redonner un peu de liberté au centre-ville. Optons pour un stationnement gratuit de 15 à 20 minutes pour permettre aux gens d’aller faire une course. Pas de parking, pas de business c’est connu ! Les grandes surfaces ont mis des chariots pour ne pas se rendre compte du poids des courses que l’on porte. Si on doit faire 500 mètres à pied avec trois kilos dans chaque bras, c’est cuit, les clients ne le feront pas. Effectuons des stationnements ponctuels pour éviter ceux qui durent toute une journée mais rendons un peu de liberté. C’est indispensable ! »

Partager

Facebook Twitter