Réaction de la CGPME au plan gouvernemental de sauvetage d'Alstom

Réaction de la CGPME au plan gouvernemental de sauvetage d'Alstom

05/10/2016

Après l'annonce de la fermeture du site de production d'Alstom dans le Territoire de Belfort, l'Etat vient de concocter un plan de sauvetage essentiellement basé sur des commandes publiques passant par l'achat de 15 TGV, la SNCF étant mise à contribution avec une commande de 6 TGV.

Si l'on peut se réjouir pour les salariés belfortains qui verront leur emploi maintenu, on peut néanmoins s'étonner que rien n'ait été, semble-t-il, prévu pour maintenir et développer l'activité des sous-traitants français d'Alstom à Belfort ...si tant est qu'ils existent.

Par ailleurs lorsque l'on connaît les difficultés que rencontrent les PME pour accéder aux marchés publics, la rapidité avec laquelle un marché de cette importance a été annoncé sans qu'une quelconque procédure d'appel d'offres n'ait été lancée, est pour le moins surprenant.

Les quelques 60 000 entrepreneurs, artisans, commerçants contraints de déposer le bilan en 2015 auraient aimé bénéficier de la même attention de la part des pouvoirs publics

Partager

Facebook Twitter