RSI : la CGPME contre une explosion des cotisations sociales des travailleurs indépendants

RSI : la CGPME contre une explosion des cotisations sociales des travailleurs indépendants

09/12/2015

Le Ministre de l’économie Emmanuel Macron a posé la question de la fusion du régime du RSI avec le régime général de sécurité sociale.

Le postulat de départ était qu’il fallait un régime spécifique pour les Travailleurs Non Salariés (TNS) dont les revenus, variables, ne sont connus qu’à la clôture du bilan. De plus, les chefs d’entreprise souhaitent avoir un régime souple avec un socle minimal de prestations moins complet que dans le régime général, mais avec des cotisations plus modérées. Ceci laisse au patron de TPE-PME la possibilité de compléter sa protection sociale via des assurances privées. Les attentes des chefs d’entreprise en termes de protection sociale sont différentes de celles des salariés. Ce schéma favorise la liberté et la responsabilisation. La CGPME croit en ces orientations. 

Il convient en outre de ne pas perdre de vue que l’intégration du RSI au régime général se traduirait par une forte augmentation des cotisations des indépendants de l’ordre de 30% de l'aveu même du Premier Ministre, Manuel Valls, ce matin. Alors oui le RSI doit changer, c'est le sens des propositions CGPME pour ne pas laisser les choses en l'état et sortir enfin de l'ornière un grand nombre d'indépendants. Est-ce une raison pour imaginer une explosion des cotisations sociales des Travailleurs Non Salariés (TNS) ? La réponse est non, triple non.

Source : CGPME

Partager

Facebook Twitter