Actrice de son territoire

A 35 ans, Chantal Bouatba vient de rejoindre la grande famille de la CPME Gironde et Nouvelle-Aquitaine en tant que Secrétaire Générale. D’un naturel enjoué et optimiste, la jeune femme aime à se surpasser, préférant les actes aux longs discours. Rencontre avec cette femme de conviction.

« J’aime le théâtre et les belles chaussures ! »

Dans son bureau de la rue Chevalier, Chantal Bouatba, nouvelle Secrétaire Générale de la CPME Gironde et Nouvelle-Aquitaine, s’amuse de ses drôles de passions. Un café à la main, un regard posé sur son passé, elle avoue que sa vie a été une succession de rencontres et de rendez-vous. Rien au départ ne la prédestinait à travailler dans le monde économique et entrepreneurial. Qui plus est dans un syndicat patronal. Petite, elle se voyait plutôt dans un film engagé de Costa Gavras. « J’avais la fibre littéraire se souvient-elle. Parallèlement à mes études en Langues étrangères appliquées (anglais, espagnol, arabe), j’ai passé le concours du Conservatoire de théâtre. Je voulais être comédienne ! »

Sur les planches de l’entrepreneuriat

Chantal Bouatba court alors de castings en tournages, faisant quelques apparitions dans des téléfilms. « J’ai toutefois poursuivi mes études en Master 2 Management Commercial, spécialité Marketing. » Très vite, Chantal Bouatba comprend que sans réseau, il est difficile de percer. Volontaire, elle décide de foncer. C’est dans sa nature de ne jamais reculer devant un obstacle. Certes elle ne sera pas actrice de cinéma… Mais alors, pourquoi ne pas devenir actrice de son propre territoire ? Chantal Bouatba décide alors de monter sur les planches de l’entrepreneuriat !

Après une incursion à La Maison de l’Emploi, chez Cdiscount, Charles Jourdan et Stéphane Kelian, la jeune femme s’investit auprès de la Jeune Chambre Economique de Bordeaux. Un tournant déterminant qui façonnera sa carrière. « J’ai tout de suite aimé cette notion de citoyenneté entreprenante, raconte-telle. A la JCE, on développe des projets concrets au sein de son territoire. » Devenue Présidente de l’association en 2015, Chantal cultive cet esprit de leadership. La devise de Coubertin en leitmotiv, la jeune femme avance vite, haut et fort. Et ça lui réussit plutôt bien. La même année, une opportunité professionnelle arrive à point nommé : on lui propose un poste de DGA en charge de l’attractivité et du développement économique à la Mairie de Tonneins (47). « Ma mission principale ? Concevoir et développer un club d’entreprises sur le bassin de vie tonneinquais », se rappelle-t-elle. Un pari relevé avec succès. Avec son équipe, elle lance le club, qui fédère aujourd’hui plus de 190 adhérents, essentiellement des PME et des petits commerçants. Loin de quitter son engagement citoyen, Chantal continue également à s’investir auprès de la JCE. Celle qui aime tant les auteurs engagés comme Molière, Brecht ou Kateb Yacine, devient même le porte-parole de la Fédération des JCE de Nouvelle-Aquitaine au sein du CESER(1) .

En devenant la nouvelle Secrétaire Générale de la CPME Gironde, Chantal entend bien accompagner les commerçants dans leur développement et valoriser les TPE-PME. Son dessein ?  Prolonger son engagement citoyen et promouvoir le tissu économique de notre beau territoire, en France mais aussi à l’international. Et sa passion pour les chaussures ? « C’est vrai, j’adore les chaussures de créateurs, je dois avoir une soixantaine de paires à la maison ! conclut-elle. J’ai même envisagé de créer ma propre marque…» Résolument bien dans ses baskets, Chantal Bouatba a pour l’heure délaissé ses talons aiguilles et avance d’un pas affirmé dans sa carrière.

(1) Conseil économique, social et environnemental régional

Chantal BOUATBA

Demos

Color Skin

Header Style

Layout

Wide
Boxed