Zoom sur la Commission Conseil

Adhérente à la CPME depuis 2020, Emmanuelle Rousseaux dirige la Graineterie, un collectif de consultants cultivateurs RH, ainsi qu’un organisme de formation pour managers, VAKOM, à Bordeaux. Pour cette élue à la CCI de Bordeaux Gironde, la crise peut servir de sursaut et encourager les dirigeants à tester de nouvelles stratégies et de nouvelles formes de collaborations. En avril dernier, elle a co-créé la Commission Conseil de la CPME Gironde, avec Philippe Loiseau. Eclairages sur ce nouveau dispositif à destination de tous les adhérents.

Vous êtes à la tête de votre société de Conseil depuis plus de 7 ans… Pourquoi avoir choisi l’entrepreneuriat ?

emmanuelle rousseaux

Emmanuelle Rousseaux : Juriste en droit social de formation, j’ai travaillé pendant plus de 12 ans au sein de cabinets d’experts-comptables et d’organisations patronales. Progressivement, j’ai évolué dans la sphère des Ressources Humaines, et j’ai eu la volonté de porter un projet d’entreprise plus personnel, de déployer une relation de conseil en proximité, pour les dirigeants du territoire. Depuis 2015, j’accompagne les TPE/PME locales à développer leurs organisations du travail en valorisant la cohérence du projet d’entreprise et la cohésion dans les équipes, grâce à des parcours de formations et des coachings individuels ou collectifs. Être à l’écoute et s’adapter à ses interlocuteurs sont les compétences essentielles attachées au métier de Conseil.

Vous avez co-créé la Commission Conseil de la CPME Gironde en avril 2020. Quel est son rôle ?

Nous avons développé cette Commission lors du premier confinement, alors que tous les dirigeants étaient sonnés par cette crise abrupte et inattendue. Nous voulions apporter aux adhérents un conseil de premier niveau, gratuit, afin de les épauler, au plus près de leurs problématiques. Très rapidement, la Commission s’est structurée en deux groupes distincts pour apporter des réponses claires, précises et encadrées par une Charte déontologique interne à la CPME 33. D’un côté des experts issus de professions réglementées (avocats, mandataires judiciaires, huissiers de justices, notaires, etc.) ; de l’autre les experts Conseils évoluant dans les fonctions supports à la performance de l’entreprise : marketing, communication, RH, commercial, digital… Dans cette période chaotique, il nous semblait pertinent de clarifier les informations, au vu des mesures et contre-mesures mises en œuvre. Ce flot incessant submergeait les dirigeants, déjà mobilisés par l’arrêt brutal de leur activité.

Quelles actions avez-vous mis en place ?

Au cœur de la crise, nous avons déployé des permanences conseils pour répondre aux questions des dirigeants. Très souvent, nous étions sollicités sur les questions des aides disponibles (Fonds de solidarité, PGE, etc.), puis sur l’arrêté des compte 2020 et le plan de relance, la gestion de l’activité partielle, etc. Aujourd’hui, les dirigeants s’interrogent davantage sur la question du télétravail, la prévention des risques psycho-sociaux et dernièrement la vaccination en entreprises… L’organisation de webinaires bimensuels complète les permanences-conseils et les adhérents pourront bientôt joindre les membres de la Commission via l’annuaire de la CPME Gironde.

Pour soutenir la reprise, nous allons mettre en place un outil de diagnostic à 360° des performances de l’entreprise. Destiné aux dirigeants, ce dispositif visera à éclairer le dirigeant sur les points critiques de son organisation, avec un accompagnement-conseil de premier niveau sur les leviers d’amélioration et un fléchage vers les dispositifs d’aides règlementaires mobilisables dans le paysage institutionnel. La Commission a vocation à s’adapter aux besoins des adhérents, donc à évoluer dans son offre de services.

Demos

Color Skin

Header Style

Layout

Wide
Boxed