Dans la vie, il faut saisir sa chance

Directeur de l’école de commerce IDRAC Business School, à Bordeaux, Jean-Baptiste Hoursiangou aime prendre des risques calculés. Ce goût du dépassement de soi l’a amené à évoluer dans différents secteurs, à différents postes. Avec toujours la même ligne de conduite : aller au bout de ses idées et de ses projets !

Jean-Baptiste Hoursiangou
Jean-Baptiste Hoursiangou, directeur Idrac

Comme ses parents, son arrière-grand-père et son grand-oncle, Jean-Baptiste Hoursiangou se voyait devenir journaliste ! Mais il a finalement choisi un autre chemin, et c’est dans la communication qu’il fait ses premières armes. Un petit détour par deux agences de relations publiques puis dans le secteur du tourisme… Jean-Baptiste mène sa carrière avec volonté et détermination. Sportif et compétiteur, il sait que les passes décisives se jouent souvent sur un coup de chance. Alors, quand Guillaume Petit lui propose en 2006 de l’accompagner dans le développement de l’EFAP à Bordeaux, il saisit la balle au bond. Pendant 10 ans, Jean-Baptiste Hoursiangou va s’employer à valoriser la notoriété de cet établissement, rejoint par l’ICART puis l’EFJ quelques années plus tard. « Être Directeur adjoint de ces 3 écoles a été très formateur, tant sur le plan professionnel que personnel, reconnaît-il. Le secteur de l’enseignement supérieur est source d’une infinie richesse, celle de la transmission du savoir. »

Enseignement supérieur et pédagogie financière

En 2016, Jean-Baptiste Hoursiangou se retrouve à nouveau à la croisée des chemins. A droite, une voie toute tracée. A gauche, l’inconnue, avec la perspective d’une nouvelle mission : prendre la direction de Talis Business School, une école spécialisée en management et stratégie commerciale. « J’avais envie de me remettre en selle et de relever ce nouveau défi, avoue-t-il dans un sourire. J’aime aller au bout de moi-même, alors j’ai foncé ! » En parallèle à ce nouveau poste, Jean-Baptiste Hoursiangou découvre l’univers de la pédagogie financière et se forme pour ajouter une nouvelle corde à son arc. En 2018, il monte son cabinet de conseil en investissement avec la volonté de démocratiser l’accès à la gestion de patrimoine.

Un nouveau challenge

Rangé Jean-Baptiste ? Pas tout à fait. Le compétiteur reprend du service en 2020, comme poussé par son destin, dans le secteur de l’enseignement supérieur. Nouveau défi, nouveau dépassement de soi : le voilà à la tête de l’IDRAC Bordeaux, une école de Commerce et de Marketing. « Je crois que j’aime cette montée d’adrénaline, cette ivresse des nouveaux départs, qui nous pousse à puiser dans les bonnes réserves, » confie-t-il. Jean-Baptiste Hoursiangou sait de quoi il parle. Fou de haute montagne, il a connu des situations périlleuses. « C’était en mai : beau temps, ciel dégagé… Malgré la prudence et la préparation, j’ai essuyé une tempête de neige, sans l’équipement adéquat, avec zéro visibilité ! La sortie a duré 16h au lieu des 7h initialement prévues. Dans ces cas-là, mieux vaut ne pas paniquer et prendre les choses une par une, avec aplomb. »

L’IDRAC Bordeaux est donc son nouveau sommet à conquérir. « Les opportunités de développement sont nombreuses et la dynamique très positive. Je me reconnais dans les valeurs de cette école à taille humaine, qui mène une politique d’ouverture sociale forte, » détaille-t-il.

L’émulation est là, et avec toute l’équipe Jean-Baptiste compte bien donner à l’IDRAC Bordeaux* la place qu’elle mérite au cœur du territoire. « L’école reste attentive aux changements sociaux et sociétaux. En quelques années les priorités de la jeunesse ont évolué, et nous devons adapter nos formations, rester ouverts à l’innovation. En sommes, nous sommes observateurs et acteurs des mutations. » Cette envie de faire bouger les lignes se retrouve dans son engagement auprès de la CPME Gironde. « La CPME représente le cœur du réacteur économique local, avec des TPE et PME qui dynamisent le territoire, s’adaptent sans cesse aux évolutions de la société. Tel un chef d’orchestre, elle met en musique la partition de tous les entrepreneurs, artisans, commerçants, indépendants… Et la musique est belle ! »

* Inscrite sur Parcoursup, l’IDRAC Business School prépare aux diplômes post bac : Bachelor visé Marketing et Business / BTS en alternance Négociation Client & Digitalisation de la relation / MBA Strategy & Business Innovation en alternance