Un fonds interprofessionnel de solidarité pour venir en aide aux entreprises en difficulté

Alors que les entreprises font face à une crise d’une grande gravité, la CPME Gironde propose la mise en place d’une solution concrète, inédite et rapide : un fonds interprofessionnel de solidarité. Ce fonds abondé par ceux qui ont la chance de ne pas souffrir de cette crise serait alloué à ceux menacés par une faillite. Un mécanisme basé sur la solidarité entre chefs d’entreprise, développé à l’échelle locale.

A situation exceptionnelle, mesure exceptionnelle. De nombreux chefs d’entreprise, petits ou grands, dirigeants associatifs, entrepreneurs de l’ESS (économie sociale et solidaire), professions libérales sont affectés par la pandémie « sanitaire » et sont ou le seront aussi par la pandémie économique. La CPME Gironde entend leur souffrance, leur silence et observe leur déclin devant l’effondrement d’un projet, d’une vie ; nous les savons pour certains dans une extrême précarité. Le nouveau confinement a provoqué un frein brutal aux activités de loisir, hôtellerie, restauration, cinéma, salle de sport, commerces jugés « non essentiels »…

« A l’écoute du terrain et face à la précarisation de beaucoup de nos petits commerces, nous avons aujourd’hui décidé de passer un pas important et de gérer nous-même notre avenir, annonce Philippe Loiseau, Président de la CPME Gironde. Notre ambition : Faire une réponse d’entrepreneurs pour des entrepreneurs. Nous allons donc créer un fonds interprofessionnel de solidarité pour venir en aide de façon efficace à nos professionnels du territoire. Nous voulons du pragmatisme, de la rapidité, de l’efficacité, être léger et percutant. Nous devons agir aujourd’hui, demain il sera trop tard ».

Ce fonds de solidarité inclusif interprofessionnel sera monté sur le modèle d’une fondation territoriale. Avec le soutien de la puissance publique, avec qui les discussions sont déjà avancées, l’agrément peut être obtenu en moins d’un mois. L’appel aux dons sera réalisé en priorité auprès de ceux qui ne souffrent pas de la crise. Particuliers comme entreprises pourront faire preuve de leur solidarité. Les fonds institutionnels non encore distribués pourront également être utilisés. « Nous comptons particulièrement sur le soutien de la grande distribution, des assureurs ou de l’agroalimentaire, explique Stéphane Loniewski, Vice-président de la CPME Gironde en charge du commerce. Leur don représenterait un triple intérêt : la solidarité, d’abord ; la défiscalisation bien-sûr ; et surtout l’intérêt économique, car un tsunami de défaillances sera préjudiciable pour tout le monde. Une entreprise qui fait faillite, c’est un fournisseur ou un client en moins ; et des chômeurs supplémentaires, ce sont des consommateurs avec moins de pouvoir d’achat ».

L’argent récolté sera attribué sur des critères objectifs grâce à l’analyse des bilans comptables, mais aussi après étude d’une commission des sages. Des représentants des institutions publiques et du monde économique seraient amenés à siéger. Une évaluation de la performance du fonds sera assurée par un tiers indépendant à des fréquences régulières. « Nous affecterons des budgets précis, équilibrés, adaptés et justifiés à chaque entreprise, indépendant ou association qui en aura besoin, précise Frédéric Petit, Vice-président de la CPME Gironde en charge de l’industrie. Notre ambition est de récolter, et donc de distribuer, 100 millions d’euros en 6 mois avec le concours de tous et si vraiment tout le monde est conscient de ses responsabilités… ».

La création de ce fonds interprofessionnel de solidarité doit s’accompagner de la mise en place avec les structures existantes ou pas :
d’une cellule d’alerte : véritable système d’information nous permettant de capter et de gérer les situations d’urgences.
d’une cellule de traitement composée de 3 plateformes dédiées à l’aide psychologique, technique et à la formation.

Bref, l’objectif de la CPME se résume en une phrase :
Créer un mouvement d’aides solidaires
de chefs d’entreprise pour les chefs d’entreprise

A propos de la CPME Gironde
La CPME Gironde est un syndicat patronal qui porte la voix des dirigeant(e)s de TPE et PME et communique en faveur de l’entrepreneuriat et du développement économique local. Les trois missions principales : prendre part au dialogue social, informer les entrepreneurs et contribuer à la réflexion générale en matière économique et sociale. La CPME Gironde compte 700 adhérents.

Contact :
05 57 54 20 95 / accueil@cpme-na.org

Leave a comment

Demos

Color Skin

Header Style

Layout

Wide
Boxed